Notice: Undefined index: option in /home/psychosy/www/components/com_content/views/article/view.html.php on line 211

Notice: Undefined index: option in /home/psychosy/www/components/com_content/views/article/view.html.php on line 222

Notice: Undefined index: option in /home/psychosy/www/components/com_content/views/article/view.html.php on line 222

Notice: Undefined index: option in /home/psychosy/www/components/com_content/views/article/view.html.php on line 222

5 questions sur la psychosynthèse

FAQ Psychosynthese
Voici les 5 questions les plus fréquemment posées sur la Psychosynthèse...

 

 

1 - Qu'est-ce qui différencie la Psychosynthèse des autres approches ? Quelle est sa spécificité ?

2 - Comment peut-on se former à la Psychosynthèse ? En quoi consiste cette formation ?

3 - Comment devient-on praticien-conseil ou psychothérapeute en Psychosynthèse ® ? Y-a-t-il un moyen de vérifier si c'est vraiment ce qu'on veut faire ?

4 - Y-a-t-il une organisation de la profession? Quelle est la place de la Psychosynthèse ?

5 - Comment puis-je aborder la Psychosynthèse ?


1) Qu'est-ce qui différencie la Psychosynthèse des autres approches ? Quelle est sa spécificité ?

Comme toute psychologie fondée sur l'humanisme, la Psychosynthèse veut libérer la personne d'une mentalisation excessive (obsessionnelle ou dépressive) et la relier à la richesse de sa vie intérieure et de la vie environnante.
Comment créer les conditions de cette reliance ? Dans une intuition visionnaire, le Docteur ASSAGIOLI avait perçu dès 1911, les limites d'une démarche purement analytique et la nécessité d'une approche globale (systémique ou intégrative, dirions-nous aujourd'hui), incluant le corps, les émotions, l'intellect et l'âme (chère à JUNG).
Pour une personne en quête d'identité ou de choix de vie, la Psychosynthèse facilite les retrouvailles avec un sens de complétude et d'inclusion dans l'ensemble du vivant.


INTÉGRATION, RELIANCE, INTERDÉPENDANCE, sont des mots-clés utilisés par la Psychosynthèse qui prend en compte les différents parties de l'inconscient :

l'inconscient inférieur (les désirs et sentiments refoulés) à analyser.
le moi conscient (les choix du présent) à clarifier.
le supra-conscient (les intuitions, aspirations créatives et altruistes) à recevoir et exprimer .
Ceci dans le but d'éveiller ou de renforcer un Je, doté d'un double sentiment d'identité autonome et d'appartenance à l'ensemble du vivant. A cet effet, la Psychosynthèse utilise un système très complet de techniques qui agissent sur les énergies de l'inconscient en vue d'une transformation, sublimation ou expression.
Dans l'esprit du fondateur, le travail devait se faire en douceur et favoriser chez le patient ou consultant, une émergence naturelle du désir d'un changement créateur. Pour ceux qui l'ont connu, il se dégageait du docteur ASSAGIOLI, cette atmosphère de liberté et d'acceptation globale qui est devenue une caractéristique de la Psychosynthèse en tant qu'approche du changement et de la psychothérapie.


2) Comment peut-on se former à la Psychosynthèse ? En quoi consiste cette formation ?

Il y a 2 cycles: un cycle de formation personnelle (2 ans) et un cycle de formation professionnelle (3 ans). Chaque cycle forme un ensemble avec sa propre logique. Le 1er cycle vise à (r)éveiller les ressources créatives du participant, il lui donne en même temps un bagage essentiel pour se comprendre et développer ses capacités d'autonomie et de reliance au vivant. Le 2e cycle fournit une formation solide au conseil, à la relation d'aide et à la psychothérapie en psychosynthèse, aux normes définies par l'E.A.P. (European Association for Psychotherapy). L'ensemble des 2 cycles représente une durée de 2000 h de formation comprenant cours, stages, séances individuelles, pratique clinique, supervision.


3) Comment devient-on praticien-conseil ou psychothérapeute en Psychosynthèse ® ? Y-a-t-il un moyen de vérifier si c'est vraiment ce qu'on veut faire ?

La formation ne peut que donner des bases, c'est à l'écoutant d'utiliser cette formation et de la compléter par la suite, en prenant conscience de ses propres lacunes et besoins. Notre expérience des 15 dernières années a montré que les personnes qui avaient, très ancré en elles, un désir d'écoutant, de conseil ou de psychothérapeute ont su l'exprimer et lui trouver un champ d'application (hôpital, entreprise, libéral) dans un domaine où il y a de grands besoins. Au cours de leur formation, les apprentis écoutants ou thérapeutes exercent déjà une pratique d'écoute réelle sous supervision (100 à 250 h suivant les cas) : ceci est un moyen de tester leur désir.
Une fois installé, le praticien crée et développe sa pratique à partir de sa propre synthèse, inventant de nouvelles techniques.
Suivant le mot d'un maître d'arts martiaux : il n'y a pas de technique sans le poème qui l'accompagne !


4) Y-a-t-il une organisation de la profession? Quelle est la place de la Psychosynthèse?

Ce domaine est en évolution permanente tant au point de vue théorique, clinique qu'organisationnel. La Psychosynthèse est représentée par le Centre Source et la Société Française de Psychosynthèse Thérapeutique (S.F.P.T.) dans les organisations professionnelles au niveau national et européen: European Association for Psychotherapy (EAP), Fédération Française de Psychothérapie (FFdP), Syndicat National des Praticiens en Psychothérapie (SNPPsy), European Federation for Psychosynthesis Psychotherapy (EFPP). La SFPT organise régulièrement des colloques sur des thèmes de la Psychosynthèse en relation avec les problèmes de notre société.


5) Comment puis-je aborder la Psychosynthèse ?

Suivant vos possibilités :

lecture des ouvrages de Psychosynthèse
participation au colloque annuel
à la session d'initiation « L'ARBRE DANS LA GRAINE »
à un stage ponctuel
à des séances individuelles
à des sessions de supervision
aux cycles de formation.

Les colloques annuels explorent des thèmes de la Psychosynthèse en relation avec les problèmes de notre société, avec des personnalités invitées (philosophes, psychanalystes, médecins, scientifiques, acteurs sociaux, artistes, universitaires).

Back to top